Ma soirée chez Kelly et Brian

Toutes ressemblances avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.

Profils jeunes, beaux, dynamiques, d’une gentillesse à toute épreuve, sans parler de leur rôle de parents exemplaires, Kelly et Brian font partie de ces couples qui dépriment les célibataires, attristent les gens fades et provoquent la jalousie des personnes en voie de divorce.

 

621b13913a689a9e8a1e80f6110dba03(oui je sais c’est énervant rien qu’en photo)

 
Ils aiment faire la fête et ont tout un tas de copains très sympathiques au coude léger et à la répartie osée prêts à les accompagner. Bien sûr avec Jules (oui celui du magazine Jeune et Jolie rappelez-vous), nous en faisons partie. Seulement nous ne faisons pas partie intégrante de la « bande » et cela implique une insertion plus difficile dans le flow.
Depuis quelques années est apparu le sens du mot restriction en soirée et j’ai dû m’imposer quelques règles :
Règle n° 1 à moi-même : Plus question de boire à outrance sans en payer le prix le lendemain que ce soit au niveau de la tête ou du sens du mot humilité.
Règle n° 2 : ne pas abuser de la nourriture proposée à profusion au risque de commencer la semaine en sensation paupiette à l’habillage du matin.
Règle n° 3 : Etre avenante et agréable tout en restant moi-même. Eviter les blagues de Toto ou celle du schtroumpf qui se cogne contre un arbre et se fait un bleu devant des personnes que je ne connais pas.
Quand tu es d’une personnalité relativement posée et discrète à premier abord (oui je parle de moi malgré votre air interloqué) et que tu débarques dans une soirée ou tu connais peu de monde, c’est d’autant plus difficile de s’en tenir à ces règles.
Je me tiens droite et souriante dans un coin de la pièce en essayant de paraître à peu près à l’aise. Lorsque Brian me propose un verre je me retiens de lui répondre : « oui je t’en supplie ».

Evidemment Jules est plus à l’aise que moi, il commence donc à passer de groupes en groupes en me laissant face à ma pesante solitude. Il ne reste plus qu’à tenter de ne pas terminer le verre d’une traite, cela demande une grande maîtrise de soi-même. Un peu comme les moines Shaolin lors de leur première année d’entraînement.

 

9a7481205e70f60173d4994e2b9fb12a
Etape suivante : envoyer des sms de menaces à la seule amie également invitée à la soirée qui habite à deux maisons mais a décidé de se faire désirer :
Me : Je te conseille d’enlever ta robe de soirée à paillettes ce n’est pas le thème même si l’avantage c’est que tu seras d’emblée plus remarquée que moi. Qu’est-ce que tu fais ? Je suis seule et j’ai peur.
Jessica : Je prends ma douche et j’arrive, tâche de survivre.
Me : Autant me dire que tu fais un aller-retour à Paris et que tu arrives. Je me sens m’effacer, le mur m’aspire.

Bien sûr elle ne répond plus vu qu’elle est sous la douche.
Il y a des avantages à être observateur en soirée :
Tu peux remarquer les gens qui sont aussi peu à l’aise que toi, car oui il y en a. Tu remarques le taux d’alcoolémie peu à peu augmenter en même temps que les voix, les rires et les gestuels. Certains viennent finalement te parler. Puis, arrivée une certaine heure, la musique augmente et les corps commencent à bouger.

 

99242d1d09c3315071c9f07f715b9c69
Depuis la naissance de l’enfant et de nombreuses nuits partielles, je souffre d’un traumatisme qui me range au même niveau que mes grands-parents pour l’heure du coucher, et encore je crois que mon grand-père se couche parfois plus tard.

Pendant que mes amis se vantent de s’être couchés à 4h du matin samedi soir, je commence à faire une crise de panique passé une heure du matin si mon lit n’est pas à l’horizon, telle Cendrillon (sauf que ses raisons sont plus complexes je vous l’accorde).
Et vous comment vous sentez-vous en soirée ? Est-ce que vous êtes du genre à faire la fête toute la nuit avec votre bande de potes ou les grosses fêtes ont plutôt tendance à vous mettre dans l’inconfortabilité (oui je viens d’inventer ce mot pour éviter de trop penser à la tournure de ma phrase)?

 

Aujourd’hui je vous propose d’écouter une jolie chanson entraînante :

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s