Je suis aussi serveuse

J’habite dans un petit village du Marais Poitevin, tout joli, tout mignon surtout au printemps et en été, il donne un peu plus envie de suicider l’hiver mais pour l’instant ça passe.
C’est donc un village saisonnier, il reprend vie pendant les vacances de Pâques si on a la chance d’avoir du soleil. Qui dit village saisonnier dit travail saisonnier. J’ai d’ailleurs fait mes premiers pas de travailleuse en tant que loueuse de bicyclettes et j’assurai grave je peux vous le dire. les réglages de selles n’ont plus aucun secret pour moi.
A l’époque j’adorais conduire et je doublais même le petit train touristique par la droite lorsque je transportais des bagages dans des hôtels (une partie du travail) . J’en ai des frissons rien que d’y penser, si c’était maintenant je me ferai pipi dessus. C’est là que je vois que je vieillis, je supporte beaucoup moins les montées d’adrénaline.

 

4b8a72067a40e10bbe3353e09c423bae.jpg
Depuis deux ans mon travail est plus calme pendant l’été et une amie a eu besoin d’aide pour faire du service dans son adorable petit restaurant sous tivoli l’été dernier. J’ai bien essayé de me défiler parce que je ne débordais pas de confiance en mon adresse à servir des assiettes.

J’ai finalement tenté l’aventure malgré la peur du changement qui fait un peu partie de moi.
J’ai commencé par servir un groupe d’une cinquantaine de personnes et j’ai été étonnée de ne pas servir la moitié des assiettes parterre sur la terrasse.
Je suis passée à une version plus sérieuse en servant des tables individuelles. Eh bien sachez qu’aujourd’hui je suis en admiration devant les serveurs des bars bondés de bord de mer ou des bars bondés tout court. Il faut une sacrée paire de gambettes et pas une mémoire de bigorneau!

Bref j’ai repris du service depuis deux semaines.

8de7188fe83c7d061de7703d7a578426

 

Je suis un peu nostalgique du temps où j’étais toujours seule et taciturne, je suis devenue bien trop sociable à mon goût. J’ai dû me remettre dans le bain et à la fin des premiers services je me tenais le bas du dos comme si j’avais 73 ans.

D’ailleurs quand tu fais des saisons il y a tellement de jeunes qui bossent que tu as vraiment l’impression d’avoir 73 ans.

 

9a592c760195503fd762fc8e759d84cf

 

Parfois ça me démange de me la jouer serveuse nonchalante de fast food américain et prendre les commandes en mâchant un chewing gum.  Pour l’instant j’ai résisté mais ça ne m’empêche pas de crier quand je retourne en cuisine :  » Eeeet la suite pour la 12!! »

 

1ad25452695fee22d4c6ccb47039220f

 

Bon c’est certes pas mon objectif de vie mais c’est quand même une expérience plutôt drôle et puis ça remplace la salle de sport (même si j’y allais jamais).

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s